Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 10 mauvaises habitudes qui nous gâchent la vie

Bonjour à tous, aujourd’hui un petit article de développement personnel. J’aime beaucoup cette catégorie d’articles, autant en lire qu’en écrire. Je trouve qu’ils sont inspirants, et que les conseils prodigués restent simples et accessibles à beaucoup d’entre nous. Personnellement ils me motivent beaucoup, et m’ont beaucoup apporté, alors pourquoi pas vous ?

Aujourd’hui je vais vous parler de 10 mauvaises habitudes qui peuvent rapidement nous gâcher la vie.

Souvent, lorsqu’on parle de bonheur, ou de développement personnel, nous pensons tout de suite aux gestes et paroles à avoir, à faire. On recherche le bon état d’esprit à adopter. Mais nous parlons rarement des choses à ne pas faire, celles à éviter. Cependant, si nous regardons notre vie quotidienne nous pouvons nous apercevoir que nous sommes capables de saboter nous-même notre bonheur.

 

Arrêtons donc de nous gâcher la vie, en éliminant ces 10 mauvaises habitudes.

Les 10 mauvaises habitudes qui nous gâchent la vie

1  –  Attendre des autres / de la vie.

 

On attend beaucoup de la vie, et surtout qu’elle nous sourit. On attend également beaucoup des autres. Que ce soit leur approbation ou leur amour. Et cela nous rend souvent ronchon car cela n’arrive pas aussi vite que nous l’espérons.

Attendre est pour moi l’une des pires mauvaises habitudes qu’on ait. Parce que tant que nous attendons, nous nous empêchons de vivre réellement, nous ne sommes donc pas heureux.

De plus, nous pouvons attendre très longtemps, voire indéfiniment. En effet, comme le dit l’adage « sourit à la vie et la vie te sourira ». Les autres ne viendront nous aimer que si nous les aimons.

Il faut donc se donner les moyens d’aller au-delà de nos attentes pour les réaliser. C’est une loi universelle. Nous recevrons toujours ce que nous donnons. Attendre ne mènera donc à rien.

 

2 – Rester enfermé

 

Il est conseillé de marcher 30 minutes chaque jour. Le froid ou la pluie ne doivent pas être un obstacle à cela. C’est surement pour ça qu’on été créé les manteaux et les parapluies.

Rester enfermé chez soi, souvent dans son lit ou son canapé est une mauvaise habitude que nous partageons tous.

Nous sommes souvent fatigués rien qu’à l’idée de devoir sortir. Il faut savoir que justement, nous sommes fatigués car nous ne sortons pas assez.

Certes parfois rester enfermé chez soi peut faire du bien. C’est une évidence, car souvent, nous n’avons pas de temps pour nous la semaine à cause de nos obligations, et du travail. Mais, rester enfermé tout le week-end peut vite nous gâcher la vie.

Pourquoi ?

  • Tout d’abord parce que notre vie ne se résume pas à la routine métro boulot dodo.
  • Nous avons besoin de voir d’autres choses que celles que nous voyons pendant notre semaine de travail pour nous épanouir.
  • Quand on reste enfermé, on reste enfermé avec nos pensées. Et plus souvent qu’on ne le croit elles sont néfastes pour notre santé.

 

Marcher quelques minutes permet donc de remettre du mouvement dans notre vie et dans nos pensées.

Marcher à également d’autres vertus comme faire du bien à notre corps qui respire mieux et digère mieux notamment. Cela permet également de renforcer sa musculature et sa posture d’une manière douce.

3 – Manger trop

 

Pour cette habitude il existe bien des explications remontant à nos ancêtres, les hommes préhistoriques. Oui, nous avons effectivement hérité de leurs cerveaux, mais nous ne vivons pas dans le même environnement car comme nous il a lui aussi évolué. C’est pourquoi, nous avons des réflexes parfois peu adaptés à notre monde d’aujourd’hui. Et notamment en ce qui concerne notre alimentation.

Heureusement, nous pouvons être plus forts que ces réflexes.

 

Manger trop nous gâche la vie, car tandis que notre corps est occupé à digérer, nous sommes fatigués, d’où le coup de barre de 13h30/14h. Mais, surtout, nous altérons notre santé. Trop manger, c’est aussi grappiller des années sur notre « capital-vie ».

Cette mauvaise habitude peut se changer en remplaçant les aliments que nous avons dû mal à digérer. Notamment les produits industriels, par des aliments naturels : des fruits et des légumes.

Lors des repas il faut prendre une quantité raisonnable et ne pas se resservir. C’est une habitude à prendre, mais une fois prise vous n’y penserez même plus.

4  – Avoir des pensées négatives

 

Le français est râleur ! Je pense même que nous sommes champions dans cette catégorie. On se dit souvent qu’on aurait pu mieux faire, qu’on est nul, qu’on est moche, pas intelligent, trop gros, trop maigre, inintéressant. Nous nous blessons en permanence. Nous minimisons nos réussites, nous exagérons nos erreurs et mine de rien, tout cela nous gâche la vie.

 

Pourquoi est-ce que faisons-nous cela ? Je ne sais pas.

Mais le plus important, aujourd’hui, c’est de se libérer de nos mauvaises habitudes. C’est pourquoi, pour toute critique que l’on se fait, on peut en contrepartie se faire 3 compliments.

Oui, à chaque fois que vous vous direz que vous ne valez rien, faites-vous 3 compliments. Mettez en lumière vos qualités, vos réussites, vos apprentissages…

5 – Avoir peur

 

Nous ne nous en rendons pas forcément compte, mais quotidiennement, nous évoquons nos peurs. Nous avons peur de tout, tout le temps. Que ce soit la peur de l’échec, de perdre, parfois même de réussir... En fait, nous avons surtout peur du changement.

Cette peur du changement, c’est surement ce qui explique d’ailleurs que souvent, nous ne faisons pas de changement par rapport à une situation qui pourtant nous fait souffrir. Finalement, cette souffrance que l’on ressent nous la connaissons bien… Alors que si on change de situation, nous ne saurons pas ce que nous allons ressentir.

Il faut donc cesser d’avoir peur tout le temps. Il faut également s’ouvrir au changement. D’ailleurs si on ne s’ouvre pas, le changement s’abattra lui-même brutalement sur nous et sans crier gare. Alors, prenons plutôt l’habitude du changement, petit à petit.  

 

Tout change à un moment donné et c’est pourquoi nous n’avons pas à avoir peur. Avoir peur cela ne rime à rien. Comme on dit souvent, la peur n’empêche pas le danger. Alors acceptez le changement, préparez-vous et avancez.

6 – Trop dépenser

 

Une de nos mauvaises habitudes préférées, n’est-ce pas ? Dépenser sans compter, se faire plaisir en s’achetant ce qui nous fait envie.

Malheureusement, les conséquences peuvent être néfastes pour notre bonheur. Déjà, parce que nos finances peuvent être dans le négatif et il n’y a rien de plus angoissant que de ne pas être certain de pouvoir tenir jusqu’à la fin du mois. De plus, notre intérieur s’encombre d’objets inutiles…Et vive le minimalisme !

En ai-je vraiment besoin ? Ou alors, est-ce que cela me fait vraiment plaisir ? Avons-nous besoin d’autant d’objets autour de nous ? Avons-nous besoin d’une armoire pleine à craquer de vêtements que l’on ne porte même pas ? Sont des questions à se poser avant tout achat, car bien souvent, le désir est faux. Et finalement, après l’achat, nous nous rendons compte que cela ne nous plait pas vraiment.

Il est temps de se prendre en main en cessant cette mauvaise habitude d’acheter par désir et non par nécessité. Le désir nous pousse que trop rarement à faire de bons choix.

7 – Avoir des certitudes

 

Être sûr de soi est très important. Mais, être trop sûr de ce que l’on pense et de ce que l’on croit peut vite nous gâcher la vie.

On peut être sûr de soi et rester ouvert d’esprit, c’est à dire ne pas s’accrocher à ses opinions. Être sûr de soi, c’est comprendre que notre valeur ne se justifie pas par nos opinions ou par ce que les autres pensent de nous. Mais par ce que nous pensons de nous-mêmes.

Pas besoin d’être parfait, nous avons le droit de changer d’avis et surtout de nous tromper ! Nous apprenons bien plus souvent en faisant des erreurs. Alors, ouvrons notre esprit aux autres et à leurs opinions, leur façon de faire et/ou de voir les choses. Il n’existe pas une seule vérité, il existe autant de vérités que de personnes sur Terre.

Soyez heureux et ouvert d’esprit. Ce n’est pas parce que l’opinion d’autrui est différente de la nôtre que l’on vaut moins que lui ou que lui vaut moins que nous.

8 – Travailler trop

 

C’est plus qu’une mauvaise habitude car elle est entrée dans les mœurs. C’est devenu une valeur. Mais sachez que nous faisons erreur. Ce n’est pas le travail qui va venir nous tenir compagnie à notre chevet quand nous serons malades, ou nous aider quand nous en auront besoin.

Notre travail est important certes. Il peut même nous apporter énormément de joie et parfois même de satisfaction. Mais, ce ne doit pas être le seul domaine de notre vie dans lequel nous nous investissons entièrement. Faisons un peu de place chaque jour pour les gens que nous aimons, de la place pour nous-mêmes afin de faire le point, et de nous recentrer.

Travailler trop est une mauvaise habitude qui peut nous gâcher la vie, parfois mener au burn-out.

9 – Compter les points dans nos relations

 

Ça, c’est une mauvaise habitude que beaucoup partage. On se dit souvent : Oui, mais la dernière fois, c’est déjà moi qui ai fait ça… On trépigne, on se dit que l’autre est injuste... Résultat, nous sommes dévorés par un sentiment d’injustice et de frustration. On se gâche la vie.

Une relation n’a pas pour but d’être équitable en chaque point. La vie elle-même n’est pas juste. Il suffit de regarder toutes les inégalités existantes autour de nous.

Il faut savoir que c’est en comptant les points que nous brisons nos relations. L’autre ne nous doit rien et nous ne devons rien aux autres. Nous entretenons une relation pour le plaisir de découvrir l’autre, de le côtoyer, ni plus ni moins.

Alors, respirons. Apprenons à donner pour le plaisir de donner. Apprenons à recevoir pour avoir le plaisir de recevoir. En effet, compter les points peut également nous empêcher de recevoir. Parfois, quelqu’un nous fait un cadeau dont sa valeur dépasse notre entendement et du coup nous préférons le refuser de peur d’avoir à rendre les points. Fuyons ce genre de relations qui peut vite devenir toxique et cessons de compter les points.

10 – S’attacher au résultat

 

« Ce n’était pas prévu comme ça » Je pense que vous connaissez cette phrase par cœur. Et, on râle, et on résiste à ce qui est en train de se passer. Cela m’arrive souvent de hurler quand mon ordinateur ne fait pas ce que je voudrais. Et, a quoi est-ce que cela sert ? A rien, si ce n’est de me gâcher la vie !

Ok, ça ne se passe pas comme prévu ? Mais ce qui est entrain de se passer se passe ! Et on ne pourra pas faire marche arrière. Alors autant prendre son mal en patience et relativiser.

Donc, on respire et c’en est terminé de cette mauvaise habitude. On arrête de penser au résultat de nos actions et de s’y accrocher. La réalité ne peut être autrement que ce qu’elle est.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Léa


Voir le profil de Léa sur le portail Overblog

Commenter cet article