Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fabriquer son shampoing solide

Hello la tounetoune compagnie !!! Aujourd’hui encore un petit DIY beauté, c’est que je commence à y être accroc.

En ce moment je vois beaucoup de page facebook se développer et de publicités basées autour des shampoing solides, « meilleurs pour la santé » « bons pour la planète » « plus économique, plus écologique… ».

Alors je me suis dit, eh bien pourquoi pas transmettre la recette à mes abonnés pour qu’ils n’aient pas à dépenser des sommes astronomiques selon les marques.

Alors pour ce DIY vous pouvez trouver tous les ingrédients et matériel sur le net, mais vous pouvez également commander des kits pour réaliser votre shampoing solide vous-même. Personnellement j’ai opté pour la recette sans kit.

Matériel :

  • Pipette
  • 1 moule de 100 ml (équivalent à 500 ml de shampooing liquide)
  • 1 bol

 

Ingrédients :

  • 14 ml d’eau stérilisée
  • 5 ml de cétiol
  • 50 ml d’huile de coco
  • 5 ml de protéine de riz
  • 5 ml d’huile essentielle de romarin
  • 100 g de sodium coco sulfate

 

Petit récapitulatif des propriétés par ingrédients :

 

Ingrédients

Propriétés

Sodium coco sulfate

C’est un tensio-actif très doux, de type anionique qui est dérivé de l’huile de coco. Il produit une mousse très abondante et donne un côté soyeux à vos cheveux. C’est l’ingrédient incontournable pour tous vos shampooings en barre.

Cétiol

C’est un conditionneur capillaire naturel. Il laisse les cheveux faciles à coiffer, souples, doux et brillants. Il donne du volume, de la lumière. Il remplace les silicones, couramment employés dans les shampooings classiques.

Huile de Coco

Cette huile, issue du lait et de la pulpe de coco, est solide à température ambiante. Elle a des affinités exceptionnelles avec le cheveu, qu’elle renforce et fait briller. Elle est aussi agréable pour la peau qu’elle parfume sans laisser de film gras.

Protéine de riz

Les protéines de riz sont un actif particulièrement intéressant dans les soins capillaires, où elles jouent un rôle fortifiant et volumateur. Elles maintiennent l’hydratation des cheveux et facilitent le coiffage. Mais elles apportent aussi douceur et souplesse à la peau.

Huile essentielle de Romarin

Astringent puissant, l’huile essentielle de Romarin contracte et donne une nouvelle élasticité aux tissus distendus. Elle est également antibactérienne. Elle stimule la repousse des cheveux et donne du tonus à la chevelure.

 

 

Réalisation :

  1. Dans un bol mélangez l’eau stérilisée, l’huile de coco, et le sodium coco sulfate.
  2. Placez le bol au bain-marie et laissez fondre votre préparation 30 min en remuant régulièrement.
  3. Sortez le bol du bain marie et remuez à l’aide d’une cuillère pour obtenir une pâte homogène.
  4. Intégrez alors le Cétiol, la protéine de riz et l’huile essentielle de Romarin. Et mélangez bien afin de bien répartir les ingrédients.
  5. Transférez alors dans le moule, à l’aide d’une cuillère (tassez légèrement pour obtenir une forme bien homogène).
  6. Laissez refroidir pendant 4h, puis démoulez.
  7. Laissez sécher pendant 24h avant de pouvoir l’utiliser.

 

 

La minute beauty-tips :

  • Pour obtenir facilement de l’eau stérilisée, faites bouillir de l’eau dans une casserole ou dans votre bouilloire.
  • Le sodium de coco sulfate ne fond pas totalement. Il doit être chauffé pour permettre le mélange avec les autres ingrédients
  • Pour faire fondre votre huile de Coco, réchauffez le flacon entre vos mains ou passez-le sous un filet d’eau chaude.

 

Utilisation :

Mouiller les cheveux, les frotter avec la barre de shampooing, masser le cuir chevelu et rincer abondamment.

Attention cela mousse vite, et même plus qu’un shampoing liquide, et ce avec peu de quantité, même si l’on pourrait croire l’inverse.

 

Les points positifs :

  • L’économie de shampoing
  • Les ingrédients 100% naturels et neutre
  • La facilité de réalisation
  • Stimule la repousse et donne du tonus au cheveu grâce au romarin
  • Action très nourrissante et cheveu brillant grâce à l’huile de coco
  • Gain de volume et hydratation des fibres capillaires grâce à la protéine de riz
  • Moule de 100 ml qui équivaut à 500ml de shampoing liquide
  • Aucun packaging, bon pour l’environnement
  • Le coût de la réalisation ainsi que le rapport qualité/prix
  • Pratique à emmener en weekend, ou en vacances
  • Son parfum frais et ensoleillé grâce au romarin

 

 

NB : Bien conservé ce shampoing ne se conserve que 3 mois.

Fabriquer son shampoing solideFabriquer son shampoing solide
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Léa


Voir le profil de Léa sur le portail Overblog

Commenter cet article