Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 conseils pour être productif sans motivation

Il y a des jours où l'on se réveille en pleine forme et on avance à fond sur nos projets sans trop y réfléchir, où on sera très efficace et productif, notre to-do liste diminuera au fur et à mesure de la journée. Et puis il y a les moments où l'on n’a vraiment pas envie de faire quoi que ce soi. Ça nous arrive à tous de temps en temps. Vous savez très bien ce que vous devez faire et pourtant vous n’arrivez pas à vous lancer. Vous allez trainer sur les réseaux, ou devant la télé, et à la fin de la journée, vous n’avez pas du tout avancé sur ce que vous aviez prévu et vous regrettez tout ce temps perdu.

Pour éviter ce genre de situation, je vous donne ici mes 10 astuces pour avancer sur vos tâches et projets quand vous n’êtes pas motivées.

10 conseils pour être productif sans motivation

1. Préparer / détailler ce que l'on doit faire

Parfois, il arrive que l'on n’arrive pas à se lancer et faire ce que l'on à à faire parce qu'on ne sait pas vraiment par où commencer. On a parfois l’impression que la tâche nous parait insurmontable, ou qu'elle va être interminable, à un tel point qu'on préfère perdre du temps en se distrayant plutôt que de se lancer.

Pour y remédier, commencez par vous préparer un plan d’action détaillé en découpant votre tâche dans la mesure du possible en sous-tâches qui seront beaucoup plus simples et rapides à effectuer. Comme ça, vous saurez par où commencer, dans quel ordre procéder, et en plus vous visualiserez beaucoup plus facilement votre avancée.

 

2. On élimine toutes les distractions

C'est le plus évident et pourtant très peu de gens qui l’appliquent : Pour éviter de perdre du temps avec des distractions, éliminez-les de votre champs d'action afin de ne pas !

Donc débranchez votre télévision, mettez votre téléphone en mode avion à l’autre bout de la maison, éteignez la box internet etc.. Tous les moyens sont bons pour que vous n’ayez plus qu’une seule chose à faire, vous concentrer sur la tâche que vous voulez réaliser.

Si vous n’avez pas d’autre choix que de commencer votre tâche ou de ne RIEN faire, il y a de grande chance que vous vous mettiez au boulot. Votre cerveau ayant horreur du vite, il a beaucoup de mal à ne rien faire du tout.

Pour vous donner un exemple un peu extrémiste, Victor Hugo avait signé un contrat avec sa maison d’édition pour un nouveau livre mais il avait beaucoup de mal à se motiver pour écrire. Il préférait ses soirées entre amis à Paris que sa machine à écrire. Pour se motiver finalement à s’y mettre, il a employé une méthode radicale : Chaque matin, sa servante lui prenait tous ses vêtements et n’avait pas le droit de lui rendre avant qu’il ait écrit son quota de pages du jour. Il n’avait donc aucun autre choix que de rester enfermé chez lui, complètement nu jusqu’à ce qu’il ait fini d’écrire. Ça a fait ses preuves puisqu’au final, le roman « Notre Dame de Paris » a été publié 2 semaines plus tôt que prévu grâce à cette méthode.

 

3. Bouger

"Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n’agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d’état." - Newton

Pour paraphraser cette citation de Newton que j'apprécie énormément, cela veut dire qu'un corps qui est au repos reste et restera au repos, et qu'un corps en mouvement reste et restera en mouvement sauf si on le force à passer au repos ou inversement du repos au mouvement.

Pour les problèmes de motivation, ça dit tout simplement que plus on reste allongé dans son lit, plus il sera dur d'en sortir, et dans le cas contraire, si vous vous obligez à vous mettre en mouvement, même si ce n’est que pour marcher un peu histoire de faire le tour de la pièce, vous allez avoir tendance à vouloir rester en mouvement et à continuer à être actif.

 

4. Le compte à rebours

L’idée c’est de compter 5, 4, 3, 2, 1, 0 et de passez à l’action une fois que vous arrivez à la fin du compte à rebours. Ne laissez pas à votre cerveau le temps de réfléchir sinon il va avoir le temps de trouver des excuses (car il est excellent pour ça d’ailleurs). Lancez-vous tout simplement sans réfléchir et commencez la tâche que vous voulez faire.

 

5. On se lance un petit challenge

Lorsqu’on a des tâches peu intéressantes à faire, il est toujours plus difficile de se motiver pour les faire, c’est évident.

J’avoue que je ne suis personnellement pas passionnée par le ménage, repassage et autres problématiques d’entretien de la maison par exemple, donc quand je suis dans un jour « sans », c’est d’autant plus difficile de m’y mettre.

Du coup, pour se motiver malgré le manque d’intérêt notoire pour la tâche en question, vous pouvez vous lancer des challenges :

  • Si vous faites le ménage habituellement en 2h, chronométrez-vous pour le faire en seulement 1h30..

  • Pour les tâches ménagères partagées avec d’autres membres de votre famille, faites une course à qui finira le premier.

  • Si c’est une tâche récurrente que vous devez faire au travail, lancez une petite compétition amicale avec un collège à qui terminera le plus vite la tâche sans pour autant la bâcler. 

Les possibilités sont illimitées mais l’idée est vraiment de mettre un peu de jeu dans la tâche à effectuer, de façon à vous motiver à avancer. Comme nous aimons tous jouer, et surtout gagner, nous sommes beaucoup plus motivés pour faire une tâche ennuyeuse si nous y mettons un peu de challenge.

 

6. On met en route le minuteur

Le plus dur, c’est de se lancer dans une tâche. Avant de s’y mettre, notre cerveau si intelligent mais si flemmard en même temps, est capable de nous trouver toutes les excuses du monde : C’est pas le bon moment, il fait trop chaud, il faut trop froid, il est trop tôt, il est trop tard, je suis un peu fatiguée, je ne me sens pas très bien, plus tard c’est mieux, etc..

Pour lutter contre ça, vous pouvez mettre un chronomètre et vous dire « je m'attelle à la tâche dans 5 minutes ». Honnêtement, 5 minutes de pause est largement suffisant. 

Suite à ces 5 minutes, on lance le chronomètre et on est parti pour 25 minutes. Une fois ces 25 minutes de passées, rien ne vous oblige à continuer. Vous pouvez vous arrêter si vous voulez et au moins vous savez que vous avez avancé un petit peu. C'est la méthode Pomodoro, dont je vous parle ICI.

Mais il y a de grandes chances qu’une fois lancés, vous vous rendiez compte que ce n’est pas si terrible que ça, et que vous continuiez pendant un petit moment encore avec d'autres tâches.

 

7. On se prévoit une récompense à la fin

Parce qu’on aime tous les cadeaux et les moments de détente, rien de tel que de se prévoir une récompense une fois qu’on a terminé une tâche qu’on repousse depuis un moment.

Vous pouvez utiliser pour cela les distractions que vous avez éliminées précédemment. Que ce soit un épisode sur Netflix, 15 min sur Instagram ou une petite pause sucrée, choisissez une récompense qui vous donne envie et gardez la en tête pour quand vous aurez fini.

Ça devrait vous motiver à terminer votre tâche au plus vite pour pouvoir profiter de votre récompense !

 

8. On prépare tout le matériel nécessaire pour commencer

Les tâches qu’on veut réaliser demandent souvent un matériel spécifique à sortir et préparer pour pouvoir se lancer. Que ce soit pour faire du sport, pour faire des travaux divers et variés ou pour travailler sur votre ordinateur, vous avez besoin de certains outils et logiciels en particulier. Et parfois, rien que l’idée de devoir sortir toutes ces choses vous empêchent de vous lancer par flemme.

Pour éviter ça, fixer vous comme premier objectif de préparer votre matériel et environnement pour réaliser la tâche en question. Ne pensez pas dans un premier temps à cette tâche, restez juste focalisées sur la phase de préparation.

Une fois que tout est prêt, il y a de grandes chances que vous soyez déjà plus motivées pour vous lancer dans votre tâche.

 

9. On s’engage auprès de ses proches

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de laisser traîner un peu de bazar partout chez vous en vous disant « la flemme, je rangerai plus tard » et puis d’un coup vous avez un ami qui vous dit « je passe dans 20min » ? Et là, comme par magie, il n’y a plus de problème de motivation ! Votre appartement se transforme en un temps record en un endroit propre et rangé

C’est parce que l’être humain, cherche la reconnaissance et la confiance de ses proches. C’est pour ça que vous avez beaucoup plus de chance de réaliser une tâche si vous vous êtes engagé auprès de quelqu’un d’autre que vous même. Si vous vous engagez sur une tâche, le fait de ne pas la réaliser fait de vous quelqu’un auquel on ne peut pas faire confiance. Et ça c’est insupportable pour notre petit cerveau !

Alors pour vous motiver, la meilleure solution c’est de vous engager auprès d’un proche. Que ce soit un membre de votre famille, un ami ou plusieurs, dites leur ce que vous cherchez à accomplir et les délais dans lesquels vous voulez le faire. Et, comme ces personnes vont vous demander où est-ce que ça en est, vous allez vous sentir redevable par rapport à eux et vous avez donc beaucoup plus de chance de vous motiver pour effectuer la tâche en question.

 

10. On visualise l’objectif final

Lorsque vous faites une tâche, il ne faut jamais oublier l’objectif final derrière. C’est cet objectif qui justifie la tâche en question et qui peut vous motiver à agir. Les sportifs de haut niveau, visualise leur objectif final, ainsi que le parcours pour y arriver. Vous agirez donc, comme un sportif de haut niveau, mais dans un contexte différent. 

Grâce à cette méthode, vous pourrez vous motiver à faire le ménage par exemple, parce que vous avez envie de vivre dans un appartement propre, parce que vous avez des amis invités dans quelques heures, parce que vous vous sentez mieux sans la poussière et la saleté etc... Cela marche pour n'importe quoi, que ce soit le sport, les études, le travail... 

Il faut trouver derrière chaque tâche que vous faites, et surtout celles pour lesquelles vous avez du mal à vous motiver, l’objectif que vous visez à la fin. Une fois que vous avez cet objectif en tête, visualisez l’atteinte de cet objectif, et toutes les étapes que vous avez à effectuer pour arriver à l’objectif en question, comme le ferait un sportif lors d'une compétition importante. 

En bonus, si vous vous rendez compte que la tâche en question n’est associée à aucun objectif que vous souhaitez atteindre et sachant que vous n’êtes pas du tout motivée pour la réaliser, c’est peut être le moment de la remettre en question. Est-ce que vous avez vraiment besoin de faire ça ? Pourquoi ? Que se passera-t’il si vous ne le faites pas ? En fonction de la réponse, il ne faut pas hésiter à éliminer la tâche en question si elle n’a aucune utilité et qu’elle ne vous intéresse pas.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Léa


Voir le profil de Léa sur le portail Overblog

Commenter cet article

elodie 03/10/2020 11:28

Je suis un brin comme ça. cette article est une tres bonne idée.

Léa 03/10/2020 15:22

Ça nous arrive à tous ! Merci beaucoup !

Rondeastucieuse 01/10/2020 15:36

Coucou merci pour ces conseils je me fais des to do list pour la semaine et j essaie de tt réaliser dans la semaine